Exposition

Abstractions
France Télécom-Orange - Opéra de Dijon

par Siloé PETILLAT

Une exposition atypique a lieu en ce moment à l’Auditorium (l’une des deux salles de spectacles de l’Opéra de Dijon) : en raison de travaux dans ses locaux, France Télécom - Orange y a installé temporairement sa collection d’art contemporain.

Communiqué de presse :

Sept œuvres appartenant à France Télécom - Orange, présentes depuis 28 ans dans les locaux du 21 boulevard Voltaire à Dijon, seront exposées à partir du 9 mars 2011 au regard des spectateurs et des visiteurs de l’Opéra de Dijon. L’exposition est présentée dans le cadre majestueux du foyer de l’Auditorium de l’Opéra (11 boulevard de Verdun à Dijon) dont elle ornera les cimaises jusqu’à la fin de l’année 2011. Les œuvres seront visibles, les jours de représentation, uniquement aux spectateurs munis d’un billet de spectacle.

Les travaux de réaménagement de ses nouveaux locaux dijonnais ont incité France Télécom - Orange à trouver un lieu d’exposition, à la fois prestigieux et ouvert sur la ville, pour sa collection d’art contemporain. Attentif à la création musicale contemporaine et installé depuis 1998 dans un bâtiment à l’architecture d’avant-garde, l’Opéra de Dijon a répondu ainsi avec enthousiasme à l’invitation de la Ville de Dijon d’accueillir ces œuvres dans ses murs.

Cette collection a été constituée au début des années quatre-vingt dans le cadre du 1% artistique, dispositif de commande publique créé en 1951 pour favoriser la rencontre entre l’art vivant et le public dans des institutions non dédiées à l’art contemporain. L’exposition de cette collection est l’occasion pour France Télécom - Orange de faire partager ces œuvres, mal connues du grand public et des amateurs d’art.

Centrée sur le monumental polyptyque « outrenoir » et ocre de Pierre Soulages, chef-d’œuvre répertorié dans tous les ouvrages de référence consacrés au grand peintre français, cette collection rassemble sept œuvres - peintures, tapisserie, gouaches – d’artistes européens et américains, engagés pour la plupart d’entre eux dans la voie de l’abstraction au lendemain de la seconde Guerre mondiale dans la voie de l’abstraction.

L’exposition s’ouvrira au monde technologique. Des pictogrammes flashcode, installés près des œuvres permettront aux visiteurs via l’appareil photo de leur téléphone mobile, d’obtenir des renseignements détaillés sur les artistes, les œuvres et leurs origines.

Cette manifestation culturelle est réalisée en partenariat avec la Fondation Orange, mécène du Groupe France Télécom pour les activités culturelles, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Dijon qui a piloté l’expertise, les opérations de décrochage et d’emballage, le stockage, le déplacement et l’accrochage des œuvres ainsi que la rédaction des outils de médiation, et l’Opéra de Dijon qui accueille et expose les œuvres dont elle assure également la diffusion auprès du public.

Œuvres exposées :

Pierre Soulages, Peinture 218 x 390 cm 1982, huile et acrylique sur toile

Véra Pagava, Composition abstraite, 1982, huile sur toile

Anne Beothy-Steiner et Micheline Henry, Composition 1932 - 1981, tapisserie d’Aubusson (d’après une gouache d’Anne Beothy)

Shirley Jaffe, Composition, 3 séries de panneaux, gouaches sur papier sous verre

Hubert Munier, Paysage, vers 1981-82, huile sur toile

Plus d’info : blog de la Fondation Orange

P.-S.

- Exposition du 9 mars au 31 décembre 2011 ; entrée sur présentation d’un billet de spectacle de l’Opéra Dijon
- Ouvert les jours de représentation
- Auditorium, place Jean Bouhey 21000 Dijon (bus Divia L3 ou L6 arrêt Auditorium)