Exposition

Bertrand Kelle - Back to Black
Une vie de rêve

par Florian BOURGEOIS, Siloé PETILLAT

La boutique de design Une vie de rêve présente les derniers travaux de Bertrand Kelle.

Communiqué de presse :

« Noir, Couleur du deuil, des cendres…
Des uniformes, du Rock, des idoles calcinées…
D’une certaine idée de l’élégance…
Du dernier monochrome,
Ou d’une Renaissance

Vue de l'exposition "Et pourtant..." à La Porcherie, 2014 - installation de Bertrand Kelle (série "Hi !Dolls !")

Alors que je terminais la dernière série des toiles-cibles « Circles » - dans une veine sombre et trouble convoquant des logos de groupes de rock dont l’ambiguïté du visuel totalitaire peut perturber – l’éclair menaçant de Throbbing Gristle signant la série « TG » en proie au radicalisme des extrêmes, les bibelots chinés à Emmaüs s’installaient tranquillement dans l’atelier pour imposer subrepticement leur désuétude hautaine, toute imbibée de noirceur calcinée…

Leur présence familière, teintée d’ « inquiétante étrangeté » inaugurait la procession sacrificielle des « Hi !Dolls ! » ; éloge du kitsch transfiguré, esthétique « black trash » pour idoles de pacotille brunes et équivoques… Gris-gris, fétiches, totems, sex toys primitifs, pions énigmatiques pour rituel païen ou cérémonie funèbre ? Mystique folklorique, teintée de Voodoo tribal et trivial…

Initiées en mode binaire (celui du rock), les amours bacchanales des « Hi !Dolls ! » offrent un écho sympathique au démon païen du « Love you Live » fracassé des Stones, pierres qui roulent, fin des « Jolies Choses »…

Dernièrement, gagnés par un irrésistible humour « surréaliste belge », les bibelots canailles s’emparaient des pieds bots de nos meubles surannés, vestiges des jours – « tu te souviens des jours anciens… » - intronisant l’inconfort burlesque de la série mobilière des « Pieds dans le plat ». »

Bertrand Kelle

Bertrand Kelle, meuble issu de la série "Les pieds dans le plat", n°13 (guéridon), 2014

Plus d’info : site de Une vie de rêve

P.-S.

- Exposition du 13 novembre au 31 décembre 2014 ; entrée libre
- Vernissage le 13 novembre 2014 à partir de 18h
- Ouvert le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h
- Une vie de rêve, 2bis rue Verrerie 21000 Dijon (bus Divia L6 ou 11 arrêt Théâtre)