Exposition - Besançon (25)

Charles Dreyfus - L’éternité pas pour l’instant

Galerie Jean Greset - le Centre d’art mobile

par Siloé PETILLAT

À Besançon, pour son exposition de rentrée, la Galerie Jean Greset, en collaboration avec le Centre d’art mobile, invite Charles Dreyfus, mi-poète, mi-plasticien, et spécialiste du mouvement Fluxus. En effet, après avoir obtenu un D.E.A d’Histoire de l’Art à l’Université de Paris I sur Fluxus et une Maîtrise sur la participation Arts/Publics à l’Université de Paris X, Charles Dreyfus est devenu en 2009 Docteur en philosophie grâce à sa recherche "Fluxus théories et praxis", menée sous la direction de Louis Ucciani.

Charles Dreyfus, Dé / Dépliant / Déplié

Extrait du communiqué de presse :

Né à Suresnes en 1947 est plasticien, poète et performeur. Au début des années 70, il choisit de se consacrer à l’histoire du mouvement Fluxus et d’en devenir l’acteur. À New York, il rencontre George Maciunas l’instigateur de Fluxus et entretient, grâce à sa compagne, le peintre Barbro Östlihn, des relations amicales avec les grandes figures de l’art contemporain. Avec son ami Jean Dupuy, il partage les intérêts de l’avant-garde new-yorkaise des années 70 : art vidéo, art et technologie, performances... Dans les années 80, il se consacre plus à la poésie et à la performance et commence à exposer individuellement ses œuvres plastiques. Parallèlement, rédacteur en chef de la revue Kanal Magazine, il a écrit de nombreux textes critiques et poétiques. Il a été le rédacteur de Doc(k)s (1989-91) et le président de l’association "L’avance artistique", éditrice du journal Omnibus (1992-99). Artiste de la galerie Lara Vincy à Paris, il a exposé à la Biennale de Venise (1990), Foire de Chicago (1996), Foire de Moscou (1998), Kunsthalle Düsseldorf (2000), Musée Zadkine (2001)... Ses performances ont été vues en Angleterre, Allemagne, Hongrie, Pologne, Japon, Québec, Mexique, Lituanie, Slovaquie, Suisse, U.S.A. Correspondant pour l’Europe de la revue québécoise Inter. Lauréat de la bourse du F.I.A.C.R.E. (2000) pour un séjour à New York.

Charles Dreyfus, Art bitte traire

En plaçant des mots sur des objets, il brouille doublement la transparence du signe, la propriété de son arbitraire. Il court, avec ses miroirs sablés, l’aventure d’un discours opaque. Les combinaisons son/sens/ graphie se conjuguent pour un modèle du langage tout court, qui soit sans fin en soi. Le langage n’est plus un instrument qui sert à communiquer. Il s’agit de résorber la linguistique dans l’esthétique : "Il naît spontanément avec la représentation qu’il exprime".

..."Charles Dreyfus, un inclassable ouvreur de boîtes et de pistes... Une philosophie nourrie au lait de Buster Keaton, par des gags audio-verbaux-visuels... relais relié d’une longue tradition singulière qui remonte aux sophistes et au Tao."...

Extrait d’un texte de Michel Giroud sur Charles Dreyfus

Plus d’info : site de la Galerie Jean Greset


- Exposition du 1er au 17 septembre 2011 ; entrée libre
- Vernissage le jeudi 1er septembre 2011 à partir de 16h, en présence de l’artiste
- Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h, et sur rendez-vous
- Galerie Jean Greset, 7 rue Rivotte 25000 Besançon

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 484034

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2011  Suivre la vie du site Septembre   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2i + ALTERNATIVES + Hébergement : Agence interactive i-com + Gestion : Association position: relative;

Creative Commons License