Exposition

Diane Audema, Diane Blondeau, Pauline Brun, Thomas Teurlai - R.A.S. Résidence Artistique Sauvage
L’A.B.C.

par Siloé PETILLAT

L’Association Bourguignonne Culturelle a invité quatre jeunes diplômés de la Villa Arson (Nice) dont les sculptures et installations débordent de l’espace habituellement dévolu aux expositions à l’A.B.C. (une seule salle) pour s’étendre au hall d’accueil et à un couloir. Pour l’occasion, ceux-ci sont transformés en ce que l’on pourrait qualifier de lieux mentaux, renvoyant à des sensations éprouvées lors d’un séjour au Maroc.

Communiqué de presse :

A la suite d’un voyage effectué au Maroc du Nord, ils mettent en place une Résidence Artistique Sauvage. Dans ce contexte, ils interrogent les notions de déplacement, de détournement et de traduction, prélevant dans les paysages et villes visitées des systèmes qu’ils s’approprient afin de créer leur propre fiction. Ainsi à travers cette première collaboration, le travail présenté, issu de cette expérience, se déploie sous forme de sculptures et d’installations in situ pour l’espace de l’A.B.C.

Diane Audema, 90°, 2014

Dans le nord du Maroc de nouvelles architectures viennent s’implanter au milieu de paysage désertique, ces constructions sont pour la plupart inachevées, des noyaux de territoires sans aucune marque d’une éventuelle suite créant ainsi des ruines neuves. Cette sculpture représente un espace constitué de matériaux brut tel qu’ils ont été trouvé. Elle renvoie aux images prélevées sur ces différentes étendues, qu’il s’agisse de ces façades bétonnées sans aucune ouverture ou ces systèmes de constructions par équilibre. Cette architecture, témoin d’un moment où demeure le souvenir d’un autre lieu, nous permet d’appréhender l’espace par différents points de vue.

Diane Audema
Née en 1983 à Arles. Après un Bac Pro Photographie à Cahors, elle se forme à la Villa Arson et obtient son DNSEP avec mention en 2012. Elle vit et travaille actuellement à Dijon.

Diane Blondeau, Chambre de compression, 2014

Le spectateur est appelé au travers d’un couloir étroit qui redessine l’espace d’exposition. Il expérimente alors un passage en tension en se retrouvant face à un des haut-parleurs à chambre de compression présent plus particulièrement sur les toits des mosquées. Cette installation sonore, rejoue les expériences sonores présente durant les trois semaines au Maroc du Nord. La composition est réalisée à partir de divers enregistrements captés tout au long du voyage, ils sont retravaillés, filtrés et viennent se superposer. A l’intérieur de ces couches successives on peut discerner des bribes de l’Adhan qui résonne par intermittence.

Diane Blondeau
Née en 1987 à Nice. Après une licence d’histoire de l’art et archéologie, elle poursuit ses études à la Villa Arson, ou elle obtient son DNSEP avec félicitation en 2012. Vit et travaille entre Nice et Dijon.

Pauline Brun, Knauf piscine, 2014

A travers deux sculpture/installations distinctes, Pauline Brun met à l’épreuve les matériaux de construction. Dans l’une, un mur en carreaux de plâtre est construit dans un aquarium absorbant progressivement son contenu coloré. Dans l’autre, une plaque de plâtre est cintrée et sanglée jusqu’à contenir le liquide servant à sa formation.

Pauline Brun
Née en 1983 à Roubaix. Elle s’est formée à la danse contemporaine au Conservatoire National de Nice avant d’intégrer la Villa Arson, puis les Beaux-Arts de Paris. Elle poursuit actuellement ses recherches sur le corps et l’espace au Centre Chorégraphique National de Montpellier au sein de ex.e.r.ce - études chorégraphiques : recherche et représentation.

Diane Audema, Diane Blondeau, Thomas Teurlai, Sans-titre, 2014

Cette sculpture collective est une première proposition à un travail qu’ils souhaitent faire évoluer vers la récupération d’ Yttrium. Il s’agit d’une terre rare présente dans les manchons incandescents servant principalement à l’éclairage des stands sur les marchés nocturnes marocains. Ainsi ils mettent en exergue un phénomène physique par des systèmes bricolés et rudimentaires.

Thomas Teurlai
Né en 1988. A obtenu son DNSEP de la Villa Arson avec félicitation en 2011. Après un post diplôme aux beaux arts de Lyon, il vit et travaille actuellement à Marseille.

Plus d’info : site de l’Association Bourguignonne Culturelle

P.-S.

- Exposition du 12 septembre au 1er novembre 2014 ; entrée libre
- Ouvert du mardi au samedi de 13h à 18h
- A.B.C., 4 passage Darcy 21000 Dijon (tram T1 ou T2 arrêt Darcy)