Exposition

FUN ZONE
Chiffonnier

par Siloé PETILLAT

Pour cette huitième exposition à l’atelier CHIFFONNIER, le commissariat a été confié à Antoine Nessi (dont des pièces y avaient été présentées en 2017 lors de l’exposition « EIN/OFF. Merci pour la lumière. »), qui a sélectionné cinq artistes français : Rémi Bragard, Eleonor Klène, Jean-Baptiste Janisset, Maxime Sanchez et Robin Touchard. Ces jeunes artistes sont issus des écoles des beaux-arts de Dijon, de Nantes, de Marseille et de Nîmes.

Communiqué de presse :

(« Nos corps sont nos outils de travail, nos appareils pour faire l’amour, pour faire la fête, nos véhicules pour voyager, nos instruments de socialisations, parfois ils deviennent des instruments de musiques... Aussi, ils sont nos machines qui nous servent à parler, le langage semblant être justement le véritable outil pour classifier et ordonner toutes ces différentes vies du corps...

En général tout cela se passe sans que nous n’y prêtions attention, toutes ces fonctions, tous ces usages, se succèdent ou se synchronisent, mais cela produit aussi parfois des sortes de conflits internes...

Antoine Nessi, "Mon dealer est mon docteur", 2019 © Antoine Nessi

La fun zone serait alors un lieu imaginaire où l’on se rendrait pour se jouer de ces fonctions déterminées et des attentes de la société. Un lieu indéfini où les hiérarchies n’existent plus, où tous ces différents usages seraient pervertis et pourraient avoir lieu en même temps et dans le même espace, dans un mélange étrange, à la fois thérapeutique et ludique, pervers et naïf, où le léger devient sérieux, et inversement.

Jean-Baptiste Janisset, "La tortue jouant avec l'enfant", 2019 © Antoine Nessi

L’exposition est alors une sorte d’aire de jeux, où les œuvres sont des instruments potentiels pour se jouer des conventions et permettre à nos corps de retrouver de l’inutilité. Il n’y a pas d’usage réel, pas d’objets précis mais il s’agit bien plus, à travers le regard porté sur des objets, de projection mentale.

Eleonor Klène, "Remember Nux", 2019 © Antoine Nessi

Des équipements sportifs deviennent des usines à viande, des machines médicales procurent des expériences hallucinatoires, des outils de travail deviennent des jouets érotiques, qui eux-mêmes deviennent des outils de travail, des moteurs jouent de la musique tribale, une simple photocopieuse devient un créateur prolifique... »)

Antoine Nessi

Plus d’info :
- page Facebook de Chiffonnier
- tél : 06 58 30 19 36 / 06 44 91 60 53

Affiche : Marc Etienne, "Les hernies miaulant" (détail), 2019 / graphisme Salomé Joineau

P.-S.

- Exposition du 15 février au 3 mars 2019 ; entrée libre
- Vernissage le jeudi 14 février de 18h à 21h avec live & dj set TIM KARBON
- Ouvert le mercredi, le samedi et le dimanche de 14h à 18h et sur rendez-vous
- Chiffonnier, 1 bis avenue Junot 21000 Dijon (bus Divia L3, L6 ou 11 arrêt 30 Octobre)