Exposition

Futur simple, saison 1
Frac Bourgogne

par Florian BOURGEOIS, Siloé PETILLAT

Après une longue fermeture au public, le Frac Bourgogne a inauguré le 18 mai 2013 son nouveau lieu d’exposition, situé dans les anciens espaces du Consortium, rue Quentin, à Dijon. À nouvelle étape, nouveau nom : cet espace a été rebaptisé Les Bains du Nord. L’exposition Futur simple, saison 1 y présente jusqu’au 1er décembre 2013 des œuvres de Paul Cox, Ger Dekkers, John Giorno, Richard Long, Yan Pei-Ming, Claudio Parmiggiani, Nancy Rubins, Allen Ruppersberg, Ida Tursic & Wilfried Mille et Joana Vasconcelos. Un accent particulier semble mis sur la médiation, puisqu’une artiste, Isabelle Ménétrier, est chargée d’organiser des « rencontres avec l’art contemporain » gratuites et adaptées à chaque type de public (enfants, adultes).

Claudio Parmiggiani, Stella della Notte, Collection Frac Bourgogne Photo : André Morin, Paris pour le FRAC Bourgogne © Claudio Parmiggiani, ADAGP, Paris, 2013.

Communiqué de presse :

À l’occasion de la Nuit européenne des musées, le 18 mai 2013, le FRAC Bourgogne inaugure son nouveau lieu permanent d’exposition situé au cœur du tissu urbain de la ville de Dijon. Cet espace de 500 m2, anciens bains du Nord, puis magasin d’électroménager, a déjà fait l’objet d’une réhabilitation dans les années 1980, devenant l’espace d’exposition du centre d’art contemporain Le Consortium. Ce lieu participe de nouveau à l’écriture de l’histoire de l’art contemporain en Bourgogne, en accueillant aujourd’hui le Fonds régional d’art contemporain. Dans cet espace, c’est la collection du FRAC Bourgogne, riche de 650 œuvres de 240 artistes, qui est donnée à voir sous une approche renouvelée cycliquement. Le FRAC a en effet décidé de se remettre à l’œuvre de sa collection. Alors qu’il fête ses 30 ans, le FRAC Bourgogne entend plus que jamais se concentrer sur ses missions d’origine : collectionner l’art de notre temps, le donner à voir en allant à la rencontre des publics et en faire la pédagogie. De nouveaux modes de circulation des œuvres en vue d’irriguer le territoire bourguignon, sont d’ores et déjà mis en place : expositions sur l’ensemble du territoire bourguignon, partenariats avec des institutions régionales, ateliers en direction de publics variés, conférences, rencontres... bref, autant d’occasions de découvrir l’art contemporain et les arts plastiques.

Dans le cadre d’un premier cycle d’expositions, le FRAC propose, du 18 mai au 3 novembre 2013, de découvrir la mise en relation de certaines de ses œuvres marquantes avec des œuvres nouvellement acquises. Cette exposition marque le lancement des 30 ans du FRAC Bourgogne.

Convaincu de la nécessité d’une pédagogie de la vision, le FRAC Bourgogne propose, en relation avec l’exposition principale, une exposition-atelier confiée à un créateur à destination des enfants scolarisés à l’école élémentaire. D’autres programmes de médiation sont mis en place pour les collégiens et les lycéens. Des ateliers hebdomadaires sont également proposés au public : petits et grands, accompagnés par un artiste en charge des visites/ateliers, sont invités à voir, à percevoir, à faire, à ressentir… Histoire de l’art et langage visuel sont au cœur du projet et de la programmation portés par le FRAC Bourgogne. De manière régulière, des évènements seront organisés autour de ces expositions : rencontres, conférences…

« Les Bains du Nord », nouveau lieu d’exposition permanent du FRAC Bourgogne dans la capitale régionale, porte l’ambition de faire voir de façon régulièrement renouvelée la collection du fonds régional d’art contemporain. Les expositions présentées dans ce lieu seront autant de propositions de lectures et de découvertes de la collection.
« Futur simple, saison 1 » en est la proposition inaugurale. Conçue comme un cycle en trois temps et trois espaces, ce sont différents aspects de la collection qui sont donnés à voir.
Tout d’abord une exposition dans la collection suggère une promenade tout à la fois nocturne et printanière entre nouvelles acquisitions et œuvres parmi les premières entrées dans la collection du FRAC, il y a près de trente ans.
Un artiste déjà présent dans la collection, Yan Pei-Ming a été invité à prendre part à cette exposition avec une œuvre spécifiquement produite pour l’occasion. Un fil conducteur se dessine entre ces œuvres, une façon de traiter ou d’évoquer la nature avec des médiums différents (huile sur toile, huile sur bois, gouache et pigment sur toile, sérigraphie et peinture émaillée sur toile, graphite sur papier, photographie, faïence, crochet et pierres). Mais au-delà de leur sujet, ce sont les œuvres qui sont offertes au regard dans un dialogue volontairement simple, direct et épuré, entre les photographies de Ger Dekkers et les poésies de John Giorno, entre l’anneau minéral de Richard Long et le sous-bois de Ming, entre « Guigone » de Joana Vasconcelos, enserrée dans sa dentelle de crochet et l’étoile de la nuit de Claudio Parmiggiani ou encore entre la tôle froissée de Nancy Rubins et les petites fleurs du bord de la route départementale 903 d’Ida Tursic & Wilfried Mille.

Dans un second espace des « Bains du Nord », c’est à la découverte plus littérale d’une œuvre de la collection que le regardeur est invité. Ici une œuvre d’Allen Ruppersberg acquise en 2004, intitulée « Doing Nothing », constituée par une série de vingt photographies noir et blanc. Dans les premiers clichés, nous voyons un personnage masculin, l’artiste lui-même, une chaise à la main, se diriger puis entrer dans un souterrain. Dans les clichés suivants, nous attendons le retour du personnage, mais rien ne se produit. L’attente est maintenue.

Enfin le troisième espace est une exposition-atelier d’un format volontairement élargi pour ce premier cycle d’exposition. Cet espace pédagogique repose sur l’idée de la nécessaire éducation des regards. Il a été confié au créateur Paul Cox, qui propose, aux petits et aux plus grands, un grand jeu de construction mobile dans lequel déplacer de grands plans colorés pour y construire points de vue et perspectives.

Tous les visiteurs sont invités à toucher, agir et expérimenter !

Plus d’info : site du Frac Bourgogne

P.-S.

- Exposition du 18 mai au 1er décembre 2013 ; entrée libre
- Ouvert le mercredi, jeudi et dimanche de 14h30 à 18h, le vendredi de 14h30 à 19h et le samedi de 10h à 18h
- Frac Bourgogne, 16 rue Quentin 21000 Dijon (bus Divia L4, L5 arrêt Grangier ou tram T1, T2 arrêt Godrans)