Exposition

Hong Zhu - À l’affiche
La Galerie (Talant)

par Siloé PETILLAT

La Galerie, à Talant, revient à une programmation de qualité en invitant Hong Zhu. L’artiste est née en 1975 à Shanghai, en Chine. À la fois Prix d’Excellence de l’Institut des Beaux-Arts de l’Université de Shanghai en 1997 et diplômée des Beaux-Arts de Dijon avec les félicitations du jury en 2007, elle vit et travaille dans la capitale bourguignonne. Ses délicats dessins et peintures interrogent les relations entre les chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art et les documents de communication des expositions qui leur sont consacrées.

Communiqué de presse :

« On peut regarder les tableaux de Zhu Hong au tout premier degré de l’image, relatant la déambulation d’une jeune artiste chinoise qui découvre la peinture historique occidentale et s’attarde aux détails des modes et des lieux dans lesquels elle est montrée… Hommage aux prédécesseurs […] » (Hubert Besacier).

On peut également constater que ce travail interroge plus précisément la perception de la peinture dans son contexte muséal, l’état de la peinture (ou l’image) à travers le temps et sa reproduction… l’art et la communication apparaissent dans une situation de questionnement réciproque allant au-delà d’une histoire de l’art.

Les deux séries d’œuvres, Affiches et Bloc, présentées par Zhu Hong aujourd’hui à La Galerie ont le même fil conducteur.

Hong Zhu, Affiches, 2008-2010

Affiches fait suite à la série Dans les musées réalisée en 2007 et reprend, comme cette dernière, la question de l’héritage. Mais elle se focalise plus précisément sur la notion de transmission que cela implique. Les peintures de la série Affiches sont issues de photographies prises lors des déambulations de l’artiste ou produites à partir de reproductions existantes. La marge et l’isolation du détail y prennent toujours beaucoup d’importance.

Hong Zhu, Bloc, 2009

Quant à la série Bloc, réalisée depuis quelques mois, elle utilise les mêmes images sources. Mais l’artiste se focalise plus ici sur le détail et la géométrie. Le format est presque carré et la quasi-totalité des œuvres de cette série est traversée par des lignes horizontales et verticales mettant l’accent sur l’objet plus que sur le support, constitué de bois de chêne.

Parfois, Zhu Hong cherche la composition proche de la peinture chinoise, à l’exemple de la nature morte du XVIIe siècle. Elle travaille la richesse de la matière tout en gardant, par contraste, des parties plus lisses, simplifiées. La réduction du contraste de la couleur et de la grisaille donne une impression de voile entre ses peintures ou dessin et le spectateur. Cette distance ainsi créée est une matérialisation du temps.

Plus d’info : blog de Hong Zhu

P.-S.

- Exposition du 12 mars au 10 avril 2010 ; entrée libre
- Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 18h
- La Galerie, espace Georges-Brassens, 1 place Abbé Pierre, 21240 Talant (Bus Divia L1, L11, arrêt Centre Commercial)