Exposition

Lucy Watts - Loterie nationale
Interface

par Siloé PETILLAT

Interface expose Lucy Watts. Née en 1988 à Chambéry, l’artiste vit et travaille en Isère et vient de publier Abécédaire de la propagande en temps de paix (éditions Le passager clandestin), ouvrage à travers lequel elle "dissèque l’industrie du mensonge, son histoire et ses méthodes en explorant la propagande ordinaire du quotidien".

Communiqué de presse :

« Les dessins de Lucy Watts fusent sur les pages comme des traits d’esprit. [...] Chaque scène est presque toujours accompagnée d’un titre, de phrases courtes, ou d’un véritable texte, dans une langue toujours précise, tranchante et sèche. De ses origines anglaises que son nom révèle, Lucy Watts garde un humour pince-sans-rire qui se traduit dans des traits froids et sobres. Nourrie par les films des Monty Python, elle a fondé la Society For Putting Humor Back Into Art (SFPHBIA). [...] Lucy Watts dessine à même le mur, ou sur des feuilles libres qu’elle punaise au mur. Les cadres sont rares, peu adaptés (comme la peinture, dit-elle) à la spontanéité de ses dessins, à leur légèreté aussi – la légèreté qui permet de parler de choses sérieuses. [...] Lucy Watts parle toujours de notre société contemporaine, elle dit qu’elle n’invente jamais les situations. »
Anaël Pigeat
Extraits du texte pour le catalogue du 57ème Salon de Montrouge

« Chaque jour, la publicité nous parle. Elle nous envoie des messages, nous conseille, nous ordonne. Mais nous ne pouvons pas répondre. Nous ne sommes que des récepteurs, non des acteurs. À la longue, il semblerait que le public prend l’habitude de s’entendre dicter sa conduite, d’être sans cesse assisté et flatté dans ses « choix ».
Chaque jour, la loi de la consommation sociale nous est répétée inconsciemment : « avoir plus ou mieux, c’est avoir plus ou mieux socialement ». L’être est réduit aux signes extérieurs de son existence sociale.
Comment accéder à un « style de vie supérieur » ? Par le produit. Comment tenter d’accéder au rang supérieur ? Par un ticket à gratter. »

Plus d’infos :
- site d’Interface
- site de l’artiste

P.-S.

- Exposition du 25 novembre 2017 au 6 janvier 2018 ; entrée libre
- Vernissage le samedi 25 novembre 2017 à partir de 18h
- Exposition ouverte de 14h à 19h du mercredi au samedi et sur rendez-vous ; fermé du 25 au 31 décembre 2017
- Interface, 12 rue Chancelier de l’Hospital 21000 Dijon (bus Divia L6 ou 11 arrêt Cité Dampierre)