Festival

ONE + ONE #8 - Lucifer Rising
ONE+ONE

par Florian BOURGEOIS

Le festival ONE + ONE propose cette année une carte blanche à l’artiste Elodie Lesourd (née en 1978, vit et travaille à Paris). Inspiré largement de l’esthétique sombre du Black Metal cette huitième édition présente une multiplicité d’évènements — expositions, concerts, performances et cinéma — qui entremêle les cultures rock et metal à l’art contemporain.

Communiqué de presse :

Et si le rock était l’art du XXe siècle ?

L’avènement du rock, depuis la deuxième moitié du XXe siècle, aura engendré une histoire où se croisent pèle mêle musiciens, artistes, performeurs, cinéastes, écrivains et poètes, cultivant derrière d’apparents rythmes binaires, une culture populaire et arty, stupide et savante, transgressive et sociale, bref, une métaphysique urgente et essentielle. Le rock a ainsi influencé durablement nombre d’artistes à travers lesquels peut s’envisager une autre histoire de l’art du XXe siècle allant des dadaïstes aux Sex Pistols en passant par les situationnistes. Créée en janvier 2013 l’association ONE+ONE prend désormais en charge l’organisation et la programmation du festival en soutenant la même formule qui a fait le succès de ONE+ONE : un évènement pluridisciplinaire, résolument contemporain, célébrant les affinités sélectives qui lient la création contemporaine à la culture rock, à travers un mois d’expositions, des performances, des concerts, des conférences, du cinéma.

Carte blanche à Élodie Lesourd

"Elodie Lesourd a réalisé une série de peintures ayant trait à la culture black metal, utilisant comme matériaux premiers la peinture polyuréthane et l’acier. Ces peintures, par le recours à des moyens formels, matériels et conceptuels, offrent des indices et questionnent la relation entre la créativité réellement éthique et le nihilisme à l’âge industriel de l’information. Elles peuvent être étudiées avec cette question essentielle en tête : étant donné qu’il n’est peut-être plus possible de considérer l’art ou la musique comme étant « en avance sur » le courant dominant ou comme une « alternative » à celui-ci, quel genre d’éthique est-il possible de relier à l’activité créatrice ? Celle-ci peut-elle être commune aux deux domaines ? " Hunter Hunt-Hendrix, (Encastrement, subjectivité, assertion, écoute) dans Werther Effect, Editions Dilecta, 2012

Programme complet

Programme ONE+ONE #8 - Lucifer Rising

Plus d’info :
- Site de ONE+ONE
- Facebook de ONE+ONE

P.-S.

- Festival du 1er au 30 juin 2017 (+ débordements)
- Expositions, Concerts, Performances, Cinéma
- Dijon, Besançon, etc.