Exposition - Graphisme

Printed Matter
Le Consortium

par Siloé PETILLAT

Franck Gautherot présente à la Nef une rétrospective des affiches et cartons d’invitation du Coin du miroir et du Consortium.

Communiqué de presse :

1977, les Sex Pistols sont en débandade et une poignée d’étudiants en fin de cycle proposent de montrer l’art contemporain dans une ville moyenne des provinces françaises.

La bande son de ce projet est à l’image du programme du Coin du miroir (qui deviendra le Consortium quelques années plus tard) : un bricolage fondé sur une pertinence intellectuelle et une volonté farouche.

Le Consortium, Printed Matter, 2011

Pas plus que Sid Vicious ne maîtrisait son instrument, nous ne nous appuyâmes sur un quelconque apprentissage de la chose graphique. Des idées, de l’allant, et une ouverture que les directeurs et professeurs de l’école des Beaux-Arts de la ville nous octroient en toute amitié.

La sérigraphie, la maquette, l’imprimerie sont des métiers exigeants mais sont servis par des professionnels complices qui laissent, parfois, place à l’expérimentation et l’improvisation. Selon le mot fameux, "qui édite, piaffe" et nous piaffons d’impatience...

Le Consortium, Printed Matter, 2011

Le matériel que nous livrons au regard est une coupe dans plusieurs décennies de papier imprimé : des affiches sérigraphiées, des affiches imprimées, des cartons d’invitation rédigés à la main, au tampon...

Ils témoignent de styles divers, d’appropriation avant l’heure, de recyclage généralisé et de tributs payés aux vieux maîtres soviétiques ou zurichois.

Il y a un parfum de jeunesse proche, de souvenirs formidables d’un commerce constant avec l’art et les artistes aux services desquels, le Consortium a su prendre la première place.

La litanie des noms associés aux dates fait frémir en ce qu’elle préfigure d’un monde de l’art bien opulent - pour ne pas dire obscène - tout en étant resté partie prenante des grandes questions de toujours.

Le Consortium, Printed Matter, 2011

Dessiner une affiche avec un crayon mal taillé ou bricoler avec les premières versions d’Xpress ou de Photoshop sur des écrans liliputiens d’ordinateurs enfin domestiques a été notre pain quotidien pendant les trente et quelques glorieuses années écoulées.

Les choses imprimées ont migré vers plus de sérieux, de commercial, de contenus et diversifications nécessaires.

Les presses du réel, maison fondée en 1992 édite et distribue ce qui autrefois faisait catalogue d’expositions et ce qui est devenu monographie reliée...

La visite est une visite dans le vieux monde qui s’étonnait d’être déjà moderne mais qui ne pouvait imaginer encore l’être des décennies plus tard.

Le parfum de l’encre en vaut bien d’autres...

Plus d’info : site du Consortium

P.-S.

- Exposition du 11 janvier au 26 février 2011 ; entrée libre
- Ouvert du mardi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 10h à 17h ; fermé le dimanche et le lundi
- La Nef, 1 place du Théâtre 21000 Dijon (bus Divia lianes 1, 3, 5 ou 6 arrêt Théâtre)