Exposition

Rémi Groussin - Slide like an egyptian

Interface

par Florian BOURGEOIS

L’exposition Slide like an egyptian à la galerie Interface présente les dernières créations de Rémi Groussin.

Communiqué de presse :

Artiste polymorphe, Rémi Groussin ne se laisse pas facilement enfermer dans les cadres. Plus volontiers tourné vers le hors-champ, il se plaît à faire vivre ses œuvres là où on ne les attend. Mêlant les disciplines, on pourrait dire que ses sculptures ont quelque chose de cinématographique, que ses vidéos ont une qualité graphique et que ses installations ou ses performances transportent du récit. Au-delà de l’oxymore, dire cela pourrait révéler le mouvement perpétuel d’une pratique artistique ouverte aux rencontres et au décloisonnement. L’œuvre de Rémi Groussin cultive par ailleurs un champ de références dans lequel Hitchcock voisine avec Six Feet Under, l’émission Pimp my Ride avec les artistes Philippe Parreno ou Pierre Joseph... Enfant de son temps, il construit son espace de travail dans l’indiscipline et le téléscopage [1].

Vue de l'exposition de Rémi Groussin à Interface, 2016

Comme dans le reste de son travail, Rémi Groussin nous invite dans un décor entre studio de cinéma et espace de production de l’atelier, pour nous laisser reconstruire le scénario probable de cette installation elliptique. Slide like an egyptian est emprunté au titre d’un épisode de la série télévisée des années 90, SLIDERS. Dans cette série, les héros ordinaires découvrent une télécommande leur permettant d’aller dans des univers uchroniques. Le point de départ de l’installation prend pour référence la construction spatiale de l’épisode Slide like an Egyptian dans laquelle les ruines des pyramides sorties de terre côtoient les gratte-ciel de Los Angeles.

L’artiste questionne alors la notion d’anachronisme grâce aux déplacements spatiaux temporels à la limite de la téléportation. Le lieu de travail et le lieu d’exposition se télescopent pour créer un dialogue presque utopique. Ici encore, Rémi Groussin s’emploie à démonter les codes et artifices de l’exposition. Les notions de décors, de hors-champs, de séquences se matérialisent dans ses œuvres réalisées en fonction des contextes et des situations de travail. Les œuvres présentes dans l’exposition ont été conçues et réalisées avec le soutien de Lieu Commun-artist run space à Toulouse.

Rémi Groussin, né en 1987 à Lille, vit et travaille à Toulouse.

Plus d’infos :
- site d’Interface
- site de l’artiste


- Exposition du 19 novembre 2016 au 7 janvier 2017 ; entrée libre
- Vernissage le samedi 19 novembre 2016 à partir de 18h
- Fermé du 25 décembre 2016 au 3 janvier 2017
- Exceptionnellement la galerie fermera à 17h le samedi 24 décembre
- Ouvert de 14h à 19h du mercredi au samedi et sur rendez-vous
- Interface, 12 rue Chancelier de l’Hospital 21000 Dijon (bus Divia L6 ou B11 arrêt Cité Dampierre ou Bibliothèque)

[1] Introduction de Off The Record, entretien entre Rémi Groussin et Guillaume Mansart publié dans le catalogue monographique paru aux éditions Dilecta (Paris) en 2015.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1178091

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site 2016  Suivre la vie du site Novembre   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2i + ALTERNATIVES + Hébergement : Agence interactive i-com + Gestion : Association position: relative;

Creative Commons License