Théâtre

Une saison en enfer
Les Derniers Hommes

par Siloé PETILLAT

Le samedi 3 mai 2008 sera donnée au théâtre des Feuillants "Une saison en enfer", une création théâtrale, musicale et numérique basée sur le poème en prose d’Arthur Rimbaud, qui date de 1873. Déjà remarquée en 2007 lors de sa représentation à l’Atheneum, cette pièce novatrice vise à faire plonger le spectateur dans l’univers particulier de la compagnie des Derniers Hommes : un "mix" de différentes techniques, mises au service de l’émotion.

Les Derniers Hommes - Une saison en enferCommuniqué de presse :

« Dynamisme et Recherche Esthétique

Le spectacle "Une Saison en enfer" a été créé en 2007 grâce à tout un groupe de personnes aux compétences diverses : musique, arts vivants, recherche documentaire, audiovisuel ; et réunis à cette occasion en vue de la constitution d’un spectacle très métissé. Par l’apport du multimédia et des arts visuels sur scène, la compagnie des Derniers Hommes crée une esthétique, provoque un dynamisme. Les interactions scéniques sont calculées, les animations provoquées à la seconde près : ce rendu visuel, stimulé également par l’amplification sonore, donne un effet postproduction cinéma. Sons, images et animations sont synchronisés avec les événements et les personnes physiques sur la scène. L’objectif premier était de rendre accessible un texte qui ne l’est absolument pas.

« La Technique de la Submersion »

Le but de la représentation est d’immerger totalement le spectateur dans un univers sonore et visuel profus : le diaporama animé et géré en direct, diffuse ponctuellement textes, images, vidéos, voix. Le texte de Rimbaud ne doit pas être primordial : il est un élément, parmi d’autres, d’un spectacle qui se veut « total ». Ainsi la réussite dépend beaucoup du mariage entre les genres : la musique, le jeu et l’expression corporelle du comédien, l’animation typographique, la photographie, l’environnement sonore et enfin la vidéo. La compagnie des Derniers Hommes tend désormais à travailler de plus en plus avec les nouveaux médias, tout en étant consciente que ceux-ci ne doivent jamais être l’objet du spectacle, mais seulement un outil de la création théâtrale. »

mise en scène : Romain Moretto
musique : Pauline Decosne & Romain Stochl

Plus d’infos : site des Derniers Hommes

P.-S.

- Représentation le samedi 3 mai 2008 à 20h30
- 8€/5€ ; réservation au 03 80 30 24 68
- Théâtre des Feuillants, 9 rue Condorcet, 21000 Dijon (Bus Divia L2, L4 arrêt Pardé ou Emile Zola)