Colloque international - Arc et Senans (25)

Vers une nouvelle économie pour l’art
ERBA Besançon – Art&Flux (CERAP - Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Saline Royale d’Arc et Senans

par Siloé PETILLAT

La ligne de recherche Art&Flux (art, économie & société) du C.E.R.A.P. (Centre d’Étude et de Recherche en Arts Plastiques de l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne) organise les 24 et 25 mars 2011 son colloque annuel, sous la direction de Yann Toma, Stéphanie Jamet-Chavigny et Laurent Devèze. La ligne de recherche Art & Flux a pour vocation de rendre compte, sous un regard critique et scientifique, des actions et réflexions portant sur ce qui lie l’art et l’économie.

Communiqué de presse :

« Le rôle de l’artiste dans la société d’aujourd’hui est déterminé par des ensembles de structures négatives – c’est-à-dire financières ou politiques – et par les connotations associées au terme “Artiste” en lui-même, qui le situent à la frange des instruments du pouvoir et de ses serviteurs, les médias. L’artiste dans ce contexte marchand dépend finalement de la charité de ceux qui, pour une raison psychologique, sociologique ou une autre, souhaitent “soutenir” les arts. Il est essentiel de libérer les artistes de ces contraintes et de s’appuyer sur les connaissances culturelles qu’ils possèdent pour mieux se fondre dans les mondes des affaires, de la politique et de l’éducation. »

Cette citation extraite d’un texte fondateur de IAIN BAXTER& daté de 1971, exprime clairement, dans son contexte historique, l’esprit même de l’activité de l’entreprise artiste « N.E.Thing Co. Ltd. ». Elle pose la question du rôle de l’artiste dans sa prise de participation aux entreprises manageuriales. Elle convoque une possible position active de la critique artiste au cœur d’une société entièrement fondée sur un modèle économique qui ne cesse de montrer ses failles, ses incohérences.

Dans la continuité de cette posture, les artistes entrepreneurs entendent ouvrir de nouvelles zones de partage et de relation, tout en replaçant l’art au cœur même de la société. Troc, don, échange social (réel ou virtuel), de nouvelles possibilités sont envisagées par les artistes entrepreneurs et refondent intégralement nos pratiques de vie et d’être au monde. L’art comme entreprise entendrait ainsi jouer le rôle de précurseur et occuper une place incontournable dans la société.

De pays et d’horizons différents, artistes, économistes, critiques, historiens de l’art, philosophes et spécialistes en sciences politiques interrogent les entreprises artistes et les confrontent aux véritables enjeux de l’activité humaine du XXIe siècle, que ces entreprises soient anticipatrices et fondatrices d’un imaginaire collectif autant qu’empreintes de lucidité face aux enjeux géopolitiques de la mondialité.

Programme :

- Le jeudi 24 mars 2011

9h15 - Accueil par Michel Pierre, Directeur de la Saline Royale d’Arc et Senans.

9h25 - Présentation de Laurent DEVEZE, philosophe et directeur de l’École Régionale des Beaux Arts de Besançon.

9h45 - Introduction de Yann TOMA, professeur des universités et directeur de la ligne de recherche Art & Flux du CERAP, Université Paris Panthéon Sorbonne Paris 1.

9h55 - Kapital=Art <-> E=mc2 ?, Stéphanie JAMET-CHAVIGNY, professeur d’Histoire et théorie de l’art, École Régionale des beaux-arts de Besançon.

10h30 - Pause.

10h45 - Banqueroute, triomphe, Michel COLLET, professeur de philosophie, École Régionale des beaux-arts de Besançon.

11h30 - L’art à Dubaï, les artistes face au trust, Carole BOULBES professeur d’histoire et théorie de l’art, École nationale supérieure des beaux-arts de Nancy, critique d’art.

12h15 – Mondes de l’art plausibles : art-sustaining environments for twenty-first century practitioners. Stephen WRIGHT, philosophe et critique d’art et commissaire d’exposition.

13h00 - Déjeuner

14h30 – Du grand magasin à l’échoppe artisanale : les magasins d’artistes. Marc Partouche – Historien et théoricien des arts et de la culture contemporaine, directeur de l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, co-directeur de la chaire de recherche en création et créativité, (France/Belgique).

15h15 - Paradoxe de l’entreprise artistique : Mahé et BAXTER&. Christophe DOMINO, critique d’art et commissaire indépendant.

16h00 - IAIN BAXTER&, IAIN BAXTER&, artiste, fondateur de N.E.Thing Company et parrain d’Art&Flux, (Canada).

16h45 - Performance CBHS, collectif d’artistes, École régionale des beaux-arts de Besançon (France).

17h15 – L’économie de la visibilité : les entreprises artistes s’exposent. Rose Marie BARRIENTOS, historienne de l’art, co-fondatrice de la ligne de recherche Art & Flux (Bolivie).

18h00 – Jesus Had A Sister Productions - Dana WYSE, artiste, (Canada).

18h45 – Présentation de la Saline Royale puis visite de la saline royale d’Arc et Senans par Michel PIERRE, Directeur de la Saline Royale d’Arc et Senans.

20h00 - Dîner avec projection de films d’entreprises artistes.

- Le vendredi 26 mars 2010

10h00 – La Bibliothèque fantastique, portrait de l’artiste en éditeur. Antoine LEFEBVRE, doctorant et allocataire de recherche en arts plastiques – Art&Flux, CERAP, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

10h45 – D’esthétique dévaluée, Jacinto LAGEIRA - professeur des universités d’esthétique, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, et critique d’art.

11h30 - Pause

11h40 – D’où vient l’originalité économique de l’entreprise-artiste ? Xavier GREFFE - professeur des universités de sciences économiques, directeur du programme doctoral d’économie des arts et des médias, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

12h25 – Économie réelle vs économie fictionnelle : quelles différences pour l’artiste entrepreneur ? - Aurélie HERBET, doctorante et allocataire de recherche en arts plastiques – Art&Flux, CERAP, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

13h00 - Déjeuner

14h30 – When "Artistic" Becomes "Strategic" : Strategic Art and the Transformation of Business, Franz Liebl, Chair of Strategic Marketing, Berlin University of the Arts (Allemagne).

15h00 – L’art se risque à l’industrie culturelle. Benjamin SABATIER, artiste entrepreneur et chef de projet d’IBK (International Benjamin’s Kit).

15h35 - Pause

15h45 – L’artiste entrepreneur et l’entreprise critique : en quoi les entreprises artistiques produisent-elles de la critique ? Caroline IBOS – Maître de conférence en science politique et co-directrice d’Art&Flux, Université de Rennes 2.

16h30 – L’entreprise artiste comme vecteur de l’imaginaire. Yann TOMA, artiste entrepreneur et Président à Vie de Ouest-Lumière.

17h15 - Discussion de synthèse.

18h15 - FIN

Plus d’info : site de la ligne de recherche Art & Flux

P.-S.

- Colloque international le jeudi 24 mars 2011 et le vendredi 25 mars 2011 ; sur réservation auprès de info@art-flux.org
- La Saline Royale 25610 Arc-et-Senans